MACS

Tri de Cellules à Activation Magnétique (TCAM)

Par un processus appelé apoptose, le corps marque et par la suite, détruit les cellules endommagées ou de qualité inférieure, y compris les spermatozoïdes. Les spermatozoïdes apoptotiques sont potentiellement responsables de l’arrêt embryonnaire et de la fausse couche précoce et sont marqués par une molécule de phosphatidylsérine externalisée. Grâce au TCAM, une méthode permettant de séparer certains types de cellules d’une population cellulaire plus importante, ces spermatozoïdes peuvent être détectés et les problèmes qu’ils posent peuvent être évités. Cette technique de tri cellulaire nécessite toutefois un échantillon de sperme contenant une proportion relativement élevée de spermatozoïdes mobiles - un minimum de 10 millions par millilitre.

Bien que les méthodes précédentes fournissent des données extrêmement utiles, elles ne révèlent qu’une image partielle de la qualité globale du sperme. IICS, IISM, TCAM et IPSIC aident à mesurer la morphologie et la maturité et évitent d'utiliser les spermatozoïdes programmés pour la destruction par le corps, mais ils ne permettent pas une détection précise de l'aneuploïdie (anomalie chromosomique) ou de tout autre trouble génétique. À ces fins, le DPI et le DGP (voir ci-dessous) sont mieux adaptés.

Prise de contact

Que vous soyez prêt à planifier votre première visite ou que vous ayez juste des questions, remplissez le formulaire ci-dessous, nous vous répondrons dans les meilleurs délais.

randomness
warning